Chez Gligli
Les examens théoriques aéronautiques
Rester connecté en permanence Mot de passe oublié?  Inscription
Comment préparer son examen théorique ULM / Drones

ULM et Drones, quel rapport ?

La DGAC impose aux opérateurs de drones de passer un examen théorique de pilote, n'importe lequel. Bien évidemment, l'examen ULM est celui qui est choisi car c'est le moins contraignant de tous : seulement 40 QCM, pas besoin d'être présenté par un organisme de formation, etc.
En attendant qu'un examen spécifique à cette activité ne voie le jour, les opérateurs passent donc le théorique ULM. Ce n'est pas adapté du tout, ça n'a aucun intérêt, ça ne les intéresse pas pour la plupart, mais la loi est la loi !

Bien préparer son théorique ULM

Ca commence bien sûr par assimiler les cours. Si vous avez la chance de pouvoir en suivre dans votre club ou école, tant mieux ! Sinon, vous devrez vous débrouiller avec le manuel du pilote ULM. On m'a cependant rapporté quelques erreurs et lacunes dans ce manuel, que vous complèterez j'espère avec les explications aux QCM. Ensuite, faites les QCM de la section ULM... mais pas seulement ! En effet, depuis l'été 2014, la DGAC a décidé de renouveler un peu la base de données des QCM ULM, à la grande (mauvaise) surprise des candidats qui ont passé l'examen cet été-là : beaucoup de nouvelles questions ont été introduites dans les nouveaux sujets. Enfin, pas si nouvelles que ça, puisqu'une grande partie vient du PPL(A)

Pour bien vous préparer, je vous recommande donc de travailler également la section PPL(A) en plus de l'ULM. Je sais, ça fait beaucoup en plus, mais comme les programmes sont communs à 95%, vous n'en serez que plus armés face aux nouvelles questions.

En partenariat avec la société AIRINOV, nous organisons des journées de révision qui permettent aux opérateurs de drones d'éclaircir un peu les points obscurs du programme.

QCM Cours Abonnement
Accueil - Mentions légales - Conditions Générales de Vente - Contact